Archives mensuelles : février 2015

47ème Café : Vivre ensemble

47ème Café Economique

Jeudi 19 février 2015 à 19h15
Moulin du Grand Poulguin
Quai Botrel à Pont-Aven

Vivre ensemble

Après une approche économique au mois de décembre 2014 et à la demande des participants, le « vivre ensemble » sera abordé sous un angle social et philosophique.
Le sujet, bien entendu large, englobera la coexistence des générations avec la question des retraites et de l’éducation, mais aussi l’inévitable sujet de l’égalité des revenus et des fonctions entre les sexes. Mais on parlera aussi certainement du nord et du sud, des cultures, des nations, des gens et de la planète. Au plus proche de nous, la famille ne recèle t-elle pas de nombreuses images de la société ou vice et versa ?
Toutes choses, qui supposées résolues, rendraient inutiles les débats sur les classes sociales, la guerre et la paix.
L’actualité fera mesurer la distance qui sépare l’idéal de la réalité, le bruit des armes en Europe de l’Est, les crises sociales sévères en Europe du sud et le reste de la misère du monde. Sans désespérer…
On parlera du « vivre ensemble » parce que manifestement ça ne se passe pas très bien et on se demandera si il y a une obligation d’inégalité, la fin de l’histoire étant annoncée.

Agenda : Jacques Sapir au Café Eco le vendredi12 juin 2015, conférence-débat autour de l’Euro.

 

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Le XXIe siècle sera-t-il low-tech ? 15 janvier 2021
      Utile, durable, accessible, la low-tech invite à réduire notre impact écologique, à repenser notre rapport à la technique mais aussi notre idéal de société.
    • Taxer les riches pour payer les crises 15 janvier 2021
      Prélever ponctuellement les plus riches en cas de pandémie, quelle bonne idée ! Et les arguments économiques sont de taille, même si tout ne se joue pas sur ce terrain.
    • Affaire du siècle : un plaidoyer pour la justice climatique 15 janvier 2021
      La rapporteure publique a invité les juges à reconnaître la « carence fautive » de l’Etat en matière de lutte contre le réchauffement climatique, lors de l’audience de « l’Affaire du siècle » qui s’est tenue jeudi au tribunal administratif de Paris. Décision sous quinze jours.