Archives mensuelles : février 2020

L’AGRICULTURE AUJOURD’HUI

98ème Café Éco

L’agriculture aujourd’hui.

Au Café Économique de Pont Aven

    Le jeudi 20 février 2020

à 19h15

– Au Moulin du Grand Poulguin –

Quai Théodore Botrel à Pont Aven                 

Quelle place pour le capitalisme en agriculture?

Philippe Sinquin,

agriculteur et éleveur à Pont-Aven présentera sa vision

de l’agriculture de ce début de 21ème siècle.

Quand un agriculteur achète un tracteur, attend-il un rendement pour l’argent investi ou souhaite t-il simplement créer les conditions pour tirer un revenu de son travail ?

Pourquoi les industriels et les financiers n’ont pas directement envahi le domaine agricole en se contentant de rester à la périphérie autour de la transformation et la commercialisation des denrées mais aussi de la fourniture des produits nécessaires au travail de l’agriculteur ?

Peut-être parce qu’une zone peu gourmande en revenus leur est nécessaire.

Philippe Sinquin parlera donc aussi du rôle historique des coopératives et de leur fonctionnement aujourd’hui.

Au final, le paysan est-il encore un indépendant, est-il un capitaliste parce qu’il investit beaucoup par obligation ?

Et que lui réserve le 21ème siècle ?

Prochains Cafés

Jeudi 19 mars 2020 : « Contrôler la monnaie » avec Dominique Plihon Économiste Atterré.

Jeudi 16 avril 2020 : « L’économie peut-elle se philosopher » avec Marcel Le Lamer fondateur du Café Philo de Quimperlé en 1998.

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Nitrites : tout n'est pas bon dans le jambon 1 mars 2021
      Utilisés par l’industrie de la charcuterie, les additifs nitrés favorisent certains cancers. Des parlementaires veulent les interdire d’ici à 2025, mais la bataille est loin d’être gagnée.
    • En Egypte, le capitalisme marche au pas de l'oie 1 mars 2021
      Depuis 2014 et le coup d’Etat militaire, toute l’économie du pays est sous le joug des forces armées, dirigées par Abdel Fattah al-Sissi.
    • Les bonnes affaires des crèches privées 1 mars 2021
      En plein essor, les opérateurs de crèches privées serrent les coûts, au détriment des salariés, afin d’être compétitifs par rapport au secteur public.