répartition

50ème Café : Conférence sur « Le prix à payer » lundi 4 mai 2015 au cinéma La Bobine

50ème Café Économique de Pont-Aven :

Dans le cadre des collaborations entre associations, Chlorofilm invite le Café Eco à animer le débat qui suivra le film « Le prix à Payer ».

Lundi 4 mai 2015 à 20h30 , au cinéma La Bobine de Quimperlé

Le Café Eco de Pont Aven et Chlorofilm présentent

« LE PRIX À PAYER » :

un documentaire québécois incendiaire sur l’évasion fiscale et l’impact des paradis fiscaux sur nos sociétés occidentales.

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19549609&cfilm=232221.html

Ce film est réalisé par Harold Crooks, inspiré par le livre de la fiscaliste québécoise Brigitte Alepin « La crise fiscale qui vient ». Elle est d’ailleurs coscénariste du documentaire.

C’est bien connu, c’est avec de l’argent qu’on fait de l’argent… Le documentaire « Le prix à payer » qui vient de sortir dans les cinémas québécois – et qui est sorti en France le 4 février dernier en recueillant des commentaires élogieux – confirme l’adage et il laisse un goût très amer dans la bouche du téléspectateur. Parce que pendant une heure et demie, le film détaille l’impact de l’évasion fiscale sur la vie du citoyen ordinaire, celui qui paie ses taxes et ses impôts, celui qui plus souvent qu’autrement galère pour finir le mois, pendant qu’une infime minorité, riche comme crésus, ne paye pas sa juste part d’impôts et de taxes en allant planquer son argent dans des paradis fiscaux ou en installant des antennes dans des paradis fiscaux comme le font sans vergogne depuis des années les grands du numérique Apple, Amazon ou Google pour ne citer qu’eux…..

La critique : En voyant ce film (nullement rébarbatif mais au contraire très prenant), on comprend pourquoi les Grecs ont voté Syriza et on devine ce que Tsípras pourrait dire à ses nouveaux collègues de Bruxelles. Les Inrockuptibles

Un documentaire calme et effarant du Canadien Harold Crooks . Fascinant. Marianne

Harold Crooks contribue avec ce nouveau film, où la rigueur de la démonstration n’a d’égale que l’indignation qui la motive, à éclairer les tenants et les aboutissants d’un espace financier déréglé. Positif

Le film d’Harold Crooks, à la fois pétillant et alarmant, aligne les paroles d’experts, parfaitement à même de dénoncer la toute-puissance de cette forme d’Olympe extra-territorialisé, géré en toute quiétude par des places financières telles que New York ou la City de Londres. Sud Ouest

Ce documentaire choc sur la face cachée de la mondialisation démonte le système d’évasion fiscale pratiqué à grande échelle par les multinationales. La Croix

Tarif réduit et adhérent Chlorofilm 4,40€ . Plein tarif : 6,70€ ;

https://www.facebook.com/pages/La-Bobine/189016161254347

11033763_469081273247833_6609693309413840640_n

28ème Café : L’impôt peut-il se demander par… don ?

28ème Café Economique

Jeudi 21 mars 2013 à 19h15

Moulin du Grand Poulguin à Pont-Aven

 

 

L’impôt peut-il se demander par… don ?

 

Si l’impôt est  une façon de partager, de répartir les richesses, le don serait-il de nature  à le remplacer ?

L’impôt et la cotisation actes régaliens dont on ne sait si le consentement à les acquitter est accepté ou subi, permettent la dépense publique. Ces prélèvements obligatoires constituent le paiement des services communs et une répartition sociale des richesses.

Si c’est l’acceptation qui prévaut, par un accès de citoyenneté, peut-on imaginer que chacun contribue, selon sa libre appréciation, par un don au pot commun?

Déjà en fiscalité française, le don à des œuvres est partiellement converti en impôt, le contribuable décide alors de l’affectation de son don. Ce principe élargi peut-il conduire à l’élaboration des budgets par les citoyens ?

Enfin, le don est-il l’exutoire  de la conscience d’avoir trop perçu ?

Quelques innovateurs proposent de remplacer l’impôt obligatoire par le don volontaire….. mais l’homme est-il digne d’un don ?

 

 

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Le Portugal en panne d'investissement 18 octobre 2019
      La discipline budgétaire, qui avait permis à Antonio Costa de financer des mesures sociales lors de son premier mandat, handicape la croissance du pays
    • Union Européenne : la grande fermeture ? 18 octobre 2019
      Cela fait partie de l’ADN de l’Union Européenne que de défendre l’ouverture, la mondialisation, le (doux) commerce, et d’encourager les échanges (notamment chez les jeunes avec Erasmus).
    • Les 10 limites de la méthode Duflo 18 octobre 2019
      Agnès Labrousse et Arthur Jatteau, deux économistes qui ont étudié les expérimentations aléatoires ou randomisées, expliquent pourquoi ces dernières sont à prendre avec précaution.