Archives mensuelles : octobre 2017

74ème Café économique : l’emploi, vaste sujet…quels leviers pour agir?

74ème café éco : Jeudi 19 octobre à partir de 19h15

Au Moulin du Grand Poulguin, quai Théodore Botrel à Pont-Aven.

 

L’emploi, y a-t-il des manettes dans le cockpit ?

 

On se demande parfois, sur certains sujets de société, s’il y a un pilote dans l’avion. Mais, en supposant qu’il y en a un,  quelles sont les manettes à sa disposition pour agir sur l’emploi ?

  • Le budget, avec ses dépenses « passives » et « actives ?
  • L’Europe ?
  • L’offre et la demande (de travail mais aussi de biens) ?
  • Le contrat de travail et son environnement juridique ?
  • L’auto entrepreneuriat et sa dérive Uber ?
  • … et vous ? sur quels leviers agiriez-vous ?

Les réformes et/ou les adaptations portent toutes en elles des promesses mais aussi des craintes quant à la quantité et à la qualité de l’emploi.

Les résultats à ce jour sont plutôt décevants…

Le Café éco se consacre ce jeudi à identifier, valider, rejeter le cas échéant les « vrais » leviers de l’emploi.

Le débat sera introduit par des membres du Café éco.

…et AG 2017, deuxième convocation!

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Eau minérale en bouteille : le modèle prend l’eau 19 juillet 2024
      Les contaminations bactériennes et chimiques des nappes, la pollution plastique et la diminution des ressources en eau compromettent la poursuite de l’activité des minéraliers.
    • Vers un statut pour les familles monoparentales ? 19 juillet 2024
      [Les chantiers du féminisme] Les familles monoparentales souffrent d’un manque de soutien de l’Etat et de la persistance d’une vision traditionnelle de la famille. Elles réclament la création d’un statut de parent isolé.
    • L’Europe de l’éducation doit-elle être gouvernée par les nombres ? 19 juillet 2024
      Le thème de l’éducation n’a pas été abordé durant la campagne des élections européennes, et pour cause : en vertu du principe de subsidiarité, les pays sont les mieux à même de piloter leurs systèmes éducatifs, et l’Europe ne doit donc pas s’y substituer.