97ème Café Éco: Les taux d’intérêt négatifs

97ème Café Éco

Les taux d’intérêt négatifs

Au Café Économique de Pont Aven

    Le jeudi 16 janvier 2020

à 19h15

– Au Moulin du Grand Poulguin –

Quai Théodore Botrel à Pont Aven                 

Des taux d’intérêt négatifs, anomalie ou nouvelle norme ?

A première vue, même si le prêt à intérêt a été banni par la Bible et la loi Coranique, il est entré dans les mœurs depuis longtemps que l’emprunteur doive payer le prêteur pour disposer de son argent pendant un certain temps.

Depuis quelques années, dans certains cas, la frontière zéro des taux est franchie vers le bas : de fait c’est alors le prêteur qui paie l’emprunteur : comment peut-on en arriver là ? n’est-ce pas le monde à l’envers ? comment la théorie économique et les agents s’accommodent-ils de cette inversion de la valeur du temps ?

Quelles sont les conséquences de ces décisions prises, nous dit-on, pour le bien commun : quels étaient les objectifs ? tout le monde est-il gagnant ? perdant ? ou bien qui sont les gagnants et les perdants ?

Dans la mesure où le monde « à l’envers » a continué de tourner, sans que les premiers (de cordée) ne soient devenus les derniers, les objectifs d’une mesure aussi radicale décrétée par les autorités monétaires et les états sont-ils atteints ? n’est-il pas temps de revenir à la norme antérieure ? Comment ?

 

Présentation : Jean David

Prochains Cafés

Jeudi 20 février 2020: « Où en est le monde agricole »

Jeudi 19 mars 2020 : « Contrôler la monnaie » avec Dominique Plihon Économiste Atterré.

Jeudi 16 avril 2020 : « L’économie peut-elle se philosopher » avec Marcel Le Lamer fondateur du Café Philo de Quimperlé en 1998.

Laisser un commentaire

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Le XXIe siècle sera-t-il low-tech ? 15 janvier 2021
      Utile, durable, accessible, la low-tech invite à réduire notre impact écologique, à repenser notre rapport à la technique mais aussi notre idéal de société.
    • Taxer les riches pour payer les crises 15 janvier 2021
      Prélever ponctuellement les plus riches en cas de pandémie, quelle bonne idée ! Et les arguments économiques sont de taille, même si tout ne se joue pas sur ce terrain.
    • Affaire du siècle : un plaidoyer pour la justice climatique 15 janvier 2021
      La rapporteure publique a invité les juges à reconnaître la « carence fautive » de l’Etat en matière de lutte contre le réchauffement climatique, lors de l’audience de « l’Affaire du siècle » qui s’est tenue jeudi au tribunal administratif de Paris. Décision sous quinze jours.