82ème Café économique : La culture, un objet (et un sujet) économique comme un autre ?

82ème Café économique de Pont-Aven :

Jeudi 14 juin 2018 à 19h15, au Moulin du Grand Poulguin,

quai Théodore Botrel, à Pont-Aven.

 

La culture, un objet (et un sujet) économique comme un autre ?

 

Associer culture et économie peut paraître choquant à certains…pourtant la culture reste soumise aux contingences dans la mesure où, dans ce domaine comme dans les autres, on ne fait pas toujours tout ce que l’on voudrait, faute de moyens.

Souvent associée au temps libre et au loisir, elle peut paraître relever  du superflu et pâtir de toute baisse des ressources, ou de l’apparition de besoins concurrents.

Certes, la culture a son coût, mais en économie, ce qui est coût pour les uns est aussi revenu pour d’autres.

En outre, son financement est en grande partie public et doit donc répondre à l’attente d’un retour pour les décideurs publics, au moins en termes de plaisir et de satisfaction des citoyens.

Alors la culture, ça coûte ou ça rapporte ?

Pour s’informer et en débattre, nous avons invité des acteurs locaux de la culture qui ont accepté de venir nous faire part de leur expérience et de leur point de vue :

  • Mme Branellec et M.Garin, respectivement directrice et président de l’Etincelle, association en charge du centre culturel de Rosporden.
  • Mme Le Gall, de la Pension Gloanec, libraire à Pont-Aven.
  • Juloux, maire de Clohars Carnoët et vice Président en charge de la culture à Quimperlé Communauté.

Laisser un commentaire

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Le Portugal en panne d'investissement 18 octobre 2019
      La discipline budgétaire, qui avait permis à Antonio Costa de financer des mesures sociales lors de son premier mandat, handicape la croissance du pays
    • Union Européenne : la grande fermeture ? 18 octobre 2019
      Cela fait partie de l’ADN de l’Union Européenne que de défendre l’ouverture, la mondialisation, le (doux) commerce, et d’encourager les échanges (notamment chez les jeunes avec Erasmus).
    • Les 10 limites de la méthode Duflo 18 octobre 2019
      Agnès Labrousse et Arthur Jatteau, deux économistes qui ont étudié les expérimentations aléatoires ou randomisées, expliquent pourquoi ces dernières sont à prendre avec précaution.