Management et gestion patrimoniale

83ème Café économique : Les Start up et leur environnement.

83ème Café économique de Pont-Aven

Jeudi 20 septembre 2018 à 19h15

Au Moulin du Grand Poulguin, quai Théodore Botrel à Pont-Aven.

 

 

Ed…x, la startup qui veut sauver les TPE/PME en difficulté !

T…y Cloud, la startup qui est en train de « tuer » les menus en papier des restaurants !

Fairp…e, la startup hollandaise qui a créé le premier smartphone responsable !

G…Sheep, la startup qui remplace les tondeuses par des moutons !

Vous l’avez deviné, nous allons parler de ce qui se cache derrière cet anglicisme, et tenter de savoir ce qui distingue une « start up » (« jeune pousse » en français) d’une création d’entreprise « normale ».

Nous allons aussi évoquer les « anges des affaires » (« business angels » dans le texte !), parler de capital risque et peut-être de LBO…

Au joystick : Pierre Couëdelo, ancien président de la Technopôle de Lorient, et M. Philippe Abgrall, expert comptable, professeur en gestion et administration des entreprises à l’IUT de Morlaix, conseil auprès de start up.

 

Rappel : nous tiendrons aussi l’AG ordinaire de l’association mais ça devrait être rapide !

77 ème Café économique : l’innovation, comment ça marche? quel impact sur l’économie?

77ème Café économique

Jeudi 18 janvier à 19h15  au Moulin du Grand Poulguin, à Pont-Aven.

Au programme : L’innovation, tout le monde sait ce que c’est au quotidien, mais comment ça arrive ? Quel est son impact sur l’économie ?

« Il faut innover » entend-t-on souvent. Aujourd’hui notre voiture, voire notre savon sont innovants, jamais une époque n’a mis autant en avant le concept d’innovation comme le fait aujourd’hui notre modernité tardive.

Mais qu’est-ce que l’innovation exactement? Peut-on la définir précisément? Quelles en sont les effets positifs et existent-ils des effets négatifs?

Après avoir défini ce qu’est exactement l’innovation, nous nous attacherons à suivre les différentes phases de développement d’une innovation. Nous regarderons à qui bénéficie réellement l’innovation mais aussi comment la stimuler. Enfin nous étudierons si ce phénomène est mesurable, quantifiable ou non.

Une place toute particulière sera donnée au concept schumpétérien de « destruction créatrice », qui tient un rôle si particulier dans le processus d’innovation.

C’est à une découverte de ce phénomène économique si particulier que vous invitent l’équipe du Café économique et Pierre Couëdelo (créateur d’entreprises innovantes et ancien président de la Technopole de Lorient).

66 ème Café économique : Responsabilité sociale et économie de marché…

66ème Café économique

Jeudi 15 décembre à 19h15

Attention ! le Moulin du grand Poulguin étant fermé pour travaux, c’est le Café du Centre, 2 rue du port à Pont Aven qui nous accueillera.

Responsabilité sociale et  économie de marché : du divorce au dialogue ?

 

« La financiarisation du capitalisme est une erreur. »

« Une idée fausse : l’entreprise appartient à ses actionnaires. »

« Une activité guidée par la maximisation de l’intérêt à court terme de l’actionnaire n’est sûrement pas le moyen de répondre [aux] préoccupations légitimes [de nos sociétés contemporaines]. »

Ce discours n’est pas celui de contestataires patentés, mais celui d’un groupe de personnalités qui a publié, dans le journal Le Monde, un « Plaidoyer en faveur d’une économie de marché responsable ».

Parmi les signataires : la directrice du FMI et l’ancien directeur de la Banque Mondiale (passé au privé), un ancien directeur de l’OMC, quatre PDG ou Dg de grandes sociétés, un avocat d’affaires spécialiste des fusions/acquisitions, trois professeurs d’économie et/ou de stratégie d’entreprise…

Ça donne envie de croire au Père Noël !

Ces prises de position, un peu surprenantes de la part de personnalités qu’on a l’habitude de ranger parmi les tenants du libéralisme dominant, seront  pour nous l’occasion de (re)parler et débattre :

  • De l’économie de marché et de ses ressorts ;
  • De ce qu’on appelle la financiarisation ;
  • De la responsabilité sociale et environnementale des entreprises ;
  • De l’effet de contraintes juridiques et/ou réglementaires sur une réorientation de l’économie de marché vers plus de « responsabilité ».

Le débat sera introduit par Jean David.

60ème Café éco : Du commerce traditionnel au commerce en ligne … ce n’est finalement qu’un petit pas ?

60ème Café éco

Jeudi 21 avril à 19h15

au Moulin du Grand Poulguin

quai Théodore Botrel à Pont Aven.

 DU COMMERCE TRADITIONNEL AU COMMERCE EN LIGNE…. CE N’EST FINALEMENT QU’UN PETIT PAS….

 

« Acheter sur Internet c’est pratique et c’est moins cher » : Ce sont probablement les fondements qui expliquent le mieux la croissance fulgurante de l’e-commerce ces dix dernières années.

En combinant des coûts fixes relativement bas et des boutiques disponibles 24/24h, certains e-commerçants pourraient même être tentés de croire qu’ils ont une longueur d’avance sur le commerce traditionnel.
Or, avec des milliers d’années d’expérience, les commerçants de la vieille école sont considérablement plus aguerris à la vente et ont probablement encore beaucoup à apprendre à leurs homologues e-commerçants nouveaux venus et fans de technologie.
Pas convaincus?
Ensemble nous ferons le tour des mérites et des insuffisances des uns et des autres!
 
Le sujet sera introduit par Chantal Le Guennec et Geneviève Le Meur.

59ème Café éco : le financement local des entreprises

59 ème café économique

Jeudi 17 mars à 19h15

Moulin du Grand Poulguin – quai Théodore Botrel

Pont Aven

  Le prochain et 59ème café éco sera consacré à la petite entreprise locale, son financement classique ainsi que les FINANCEMENTS ALTERNATIFS qui se développent actuellement de plus en plus ! Quand le banquier vous conseille des cartes revolving  chez Carrefour ou Cofinoga en vous disant que ce sera moins cher qu’un financement classique vous vous dites une fois de plus que le monde marche sur la tête ! Quand pour régler l’URSSAF et que le seul moyen d’avoir des échéances est de passer par l’huissier ( après tout on retranche les frais du bénéfice) ! procédé très utilisé !!! là aussi on marche sur la tête ! Alors vous éssayez de faire les poches de la famille ! Ouille ouille ouille le risque d’embrouilles ! Alors vous esssayez d’élargir localement via une levée de fonds au sein de votre commune et celles d’alentours ! Alors vous essayez par un site internet et la « toile » Alors ! Alors ! Alors ??? Une entreprise qui fermait est reprise par les salariés !Mais les besoins de capitaux supplémentaires se font sentir ! Passez de la SCOP à la SAPO! Les limites de l’auto-entrepreneur : une arnaque sociale au détriment du dit auto-entrepreneur?  une conccurence déloyale?

49ème Café : A QUI APPARTIENNENT LES ENTREPRISES ?

 49ème Café Economique

    Jeudi 16 avril 2015 à 19h15

   Moulin du Grand Poulguin

Quai Botrel à Pont-Aven

A qui appartiennent les entreprises ?

 

Oh, pas les entreprises individuelles, ni même celles où le dirigeant à plein temps est aussi l’apporteur de capitaux, non, mais les autres…jusqu’aux multinationales.

Par assimilation avec les premières, on a tendance à répondre sans hésiter : « aux actionnaires, bien sûr » et à trouver la question saugrenue.

Toutefois, certains sont plus nuancés et avancent qu’elles pourraient ne pas appartenir qu’aux actionnaires.

D’autres sont plus catégoriques, voire provocateurs et affirment qu’elles n’appartiennent à personne !

Alors, à qui appartiennent les entreprises ??? Et en quoi cette question peut-elle nous aider à comprendre l’état de l’économie et des entreprises?

Arguments, contre arguments, ça va débattre !

 

Agenda : Jacques Sapir au Café Eco le vendredi 12 juin 2015, conférence-débat autour de l’Euro.

 

30ème Café : Le patrimoine …visite et inventaire

30ème Café Economique

Jeudi 16 MAI 2013 à 19h15

Moulin du Grand Poulguin à Pont-Aven

 

Le patrimoine …visite et inventaire.

Le patrimoine, c’est l’accumulation par l’humanité de toutes sortes de créations, mais c’est aussi l’apport naturel.

C’est bien sûr le capital personnel, celui des entreprises et le bien public.

Le patrimoine est matériel, culturel et intellectuel.

Le patrimoine peut s’accroître mais aussi se consommer et se régénérer ou se dilapider.

Le patrimoine personnel et collectif garantit-il l’avenir ?

Est-il justement réparti entre les humains ?

Le patrimoine est-il plus efficace, concentré dans quelques mains ou dispersé ?

Enfin le patrimoine confère t-il le pouvoir ?

 

16ème Café : « PATRON, SALARIE,INDEPENDANT, L’EMBARRAS DU CHOIX OU… LE CHOIX DES EMBARRAS!

 16ème CAFE ECONOMIQUE :

« PATRON, SALARIE,INDEPENDANT, L’EMBARRAS DU CHOIX OU… LE CHOIX DES EMBARRAS! »

Date : Jeudi 16 février 2012 à 19h15

Lieu : Moulin du Grand Poulguin

2, quai Théodore Botrel – 29 930 PONT-AVEN

Intervenants : L’équipe du café éco

 La séance commencera par un quart d’heure associatif
 Dans la société, on travaille sous  des statuts différents. Le salariat occupe la plus grande place, place qui s’est accrue depuis l’ère industrielle au détriment des professionnels indépendants de l’agriculture, de l’artisanat et des services.A-t-on de naissance, l’âme ou les moyens d’une destinée salariale ou patronale ?Le choix de l’indépendance engendre-t-il des embarras qui dépassent les espérances de bonheur ?La coopérative peut-elle réconcilier les dilemmes qui occupent chacun ?L’école prépare t-elle à ces choix ?

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Le Portugal en panne d'investissement 18 octobre 2019
      La discipline budgétaire, qui avait permis à Antonio Costa de financer des mesures sociales lors de son premier mandat, handicape la croissance du pays
    • Union Européenne : la grande fermeture ? 18 octobre 2019
      Cela fait partie de l’ADN de l’Union Européenne que de défendre l’ouverture, la mondialisation, le (doux) commerce, et d’encourager les échanges (notamment chez les jeunes avec Erasmus).
    • Les 10 limites de la méthode Duflo 18 octobre 2019
      Agnès Labrousse et Arthur Jatteau, deux économistes qui ont étudié les expérimentations aléatoires ou randomisées, expliquent pourquoi ces dernières sont à prendre avec précaution.