Europe

86 ème Café économique : la monnaie et les hommes.

Le rendez-vous habituel du Café Économique va prendre une forme particulière ce mois de décembre.

À la demande de l’Université du Temps Libre des Trois Rivières, Jean David et Jean-Pierre Beux interviendront à la conférence qu’elle organise

 

                           le mardi 18 décembre à 14 heures

                       à l’amphithéâtre du lycée de Kerneuzec, à  QUIMPERLÉ

L’UTL y accueillera bien cordialement les participants du Café Éco.

                    

    La monnaie et les hommes

Notre intervention comprendra plusieurs moments :

Dans un premier temps, pour introduire les principes et le vocabulaire de la monnaie, nous vous proposerons une immersion dans le fonctionnement d’une association d’échanges locaux. Ça parait trop simple, mais le mode de fonctionnement est pourtant le même que celui d’une monnaie nationale.

Pour aller au-delà, il nous faudra aborder les échanges qui dépassent le cadre local, en fait le cadre national et les solutions retenues, à partir de trois exemples :

  • Les accords de Bretton Woods (1944) et ce qu’il en reste aujourd’hui.
  • L’aventure de l’Euro, monnaie unique entre des pays dont la culture et l’histoire économique sont différentes, mais qui consentent à abandonner leur souveraineté sur leur monnaie : cela peut-il durer ?

Par un retour à l’immersion nous tenterons  de voir si la monnaie unique tend à rapprocher les niveaux des économies ou au contraire à les éloigner.

Ne doit-on pas faire évoluer le système pour que cette monnaie unique devienne vraiment commune ?

  • Les monnaies virtuelles, ou cryptomonnaies, avec notamment la première d’entre elles, le bitcoin : après l’or jaune, y aurait-il un or numérique ?

En présentant tout cela, nous n’aurons pas épuisé le sujet et écouterons la salle !

85 ème Café économique : Le « Brexit », un événement européen.

85ème Café Économique

 Jeudi 15 novembre 2018 à 19h15

exceptionnellement à l’Auberge de la Fleur d’Ajonc

à Pont-Aven (centre)

 

                                            Le Brexit : Un événement européen.

 

La décision britannique lors du référendum de juin 2016 avait interpellé l’Europe entière, erreur voire manipulation pour les uns, issue inévitable pour d’autres. Les négociations pour la mise en œuvre du divorce semblent difficiles entre perspectives d’apocalypse et simple retour à une histoire pas si lointaine.

Dans le respect du vote de nos voisins nous débattrons des raisons de cet échec de l’idéal européen. Pourquoi deux moitiés des peuples britanniques se sont-elles clivées ? On pourra tenter d’examiner chacune des parties et voir dans quelle mesure l’institution européenne les sert ou les dessert, les rassure ou les inquiète.

Le Brexit se décline maintenant dans de nombreuses langues européennes ,avec des clivages semblables malgré le ciment d’une monnaie partagée par 19 pays.

Entre économie, sociologie et angoisses des peuples, nous nous interrogerons, sans trop chiffrer les choses.

75ème café économique : Ecosse, Flandres, Catalogne…quelle motivation économique à la revendication indépendantiste ?

Le 75ème Café économique aura lieu  Jeudi 16 novembre  à 19h15

Au Moulin du Grand Poulguin, quai Théodore Botrel à Pont-Aven.

et aura pour thème: Ecosse, Flandres, Catalogne…quelle motivation économique à la revendication indépendantiste ?

 

« Quand on est perdu, on cherche une maison. Quand on construit sa maison, tous les coups de main sont bienvenus ! Mais quand on a la plus belle du quartier, on ne veut pas forcément la partager ».

 

Depuis la fin du XVIIème siècle nos sociétés modernes ont habité des maisons fortes, identifiées, fortifiées et souveraines : l’Etat Nation. Cette construction n’allait pas de soi ! Elle a été le fruit de multiples conflits économiques et sanglants et en a généré autant. Elle a étouffé des peuples, des langues, des religions et même généré des génocides. Pourtant, et c’est le plus étonnant, dans un monde de plus en plus multilatéral, global et en paix, la disparition de l’Etat Nation provoque des angoisses, des crises identitaires, des crises religieuses jusqu’à la nostalgie du sentiment nationaliste, au sein même de démocraties à présent bien installées. Les volontés d’émancipation régionale, en Espagne, en Flandres, en Lombardie s’accompagnent dans toutes les démocraties européennes, mais aussi outre-Atlantique, d’une montée des nationalismes, du protectionnisme, du patriotisme économique ou de l’intégrisme religieux.

 

Ce à quoi nous allons tenter de répondre, ou tout au moins de réfléchir lors du 75ème café économique :

–          En quoi le protectionnisme nous protège-t-il et pourquoi la réponse nationaliste se justifie par la recherche de stabilité ?

–          Les égoïsmes territoriaux des régions les plus riches sont-ils compatibles avec l’efficacité économique ?

–          Les ressorts de croissance sont-ils dans les régions les plus développées ou dans les régions à développer ?

–          La régulation (des marchés, de l’évasion fiscale, de l’environnement) est-elle réalisable dans des ensembles intégrés ou dans des territoires avides d’autonomie mais pratiquant la concurrence territoriale et le dumping social et fiscal ?

–          Enfin, quelle construction institutionnelle permettrait de répondre aux besoins d’identité territoriale rassurante tout en développant le sentiment d’appartenance à un tout  plus large, du citoyen européen au citoyen du monde ?

 

Plusieurs cafés seront certainement nécessaires pour embrasser toute cette problématique mais les participants donneront certainement, comme d’habitude, et à travers le débat, le « la » de la soirée !

 

Retour sur un moment fort du Café éco!

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu être des nôtres le 16 mai 2016…

…et celles et ceux qui veulent revivre cette soirée avec Emmanuel Todd:

 

 

61ème Café éco : Emmanuel Todd invité du café éco pour débattre sur l’€

61ème Café éco

Jeudi 19 mai à 19h15Emmanuel-Todd-On-peut-rejeter-mon-livre

au Moulin du Grand Poulguin

quai Théodore Botrel à Pont Aven.

 DÉBAT SUR L’EURO AVEC LA PARTICIPATION D’EMMANUEL TODD

Les recherches d’Emmanuel Todd sur l’euro et l’Europe l’ont amené à s’y opposer au moment du référédum sur le Traité de Maastricht. Il prophétise ainsi dans un avant-propos d’une réédition de L’invention de l’Europe : « Soit la monnaie unique ne se fait pas, et l’invention de l’Europe apparaîtra comme une contribution à la compréhension de certaines impossibilités historiques. Soit la monnaie unique est réalisée, et ce livre permettra de comprendre, dans vingt ans, pourquoi une unification étatique en l’absence de conscience collective a produit une jungle plutôt qu’une société. » Le 19 mai prochain l’équipe du Café éco de Pont-Aven aura l’occasion de lui poser certaines questions sur ses analyses sociologiques, politologiques et économiques dans un débat aussi transdisciplinaire, holiste et anthropologiste qu’il peut l’apprécier. Loin de maîtriser les statistiques des populations aussi bien qu’Emmanuel Todd, ancien ingénieur de recherche à l’INED, nous aurons à cœur de comprendre ou contester l’histoire de sa pensée sur l’euro et l’Europe. … l’ère post-démocratique, le protectionnisme européen avec l’euro, la fin de l’euro et l’affirmation des vieilles contradictions en Europe … Bien sûr nous sommes tous au courant de la liste des 150 économistes dont 9 Nobels qui envisagent la sortie de l’Euro comme la meilleure alternative aujourd’hui pour l’Europe mais avant de commencer le débat, lisez ce petit mot de Olivier Passet http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/etre-pro-euro-et-critiquer-l-europe-487949.html « 

  • On peut notamment être pour l’euro, mais être conscient qu’en l’état, et avec une intégration toujours plus poussée, il favorise l’agglomération des industries et des compétences sur les régions qui ont déjà un avantage constitué.
  • On peut être pour l’euro, mais être conscient que  les règles de stabilités actuellement à l’œuvre sont déstabilisantes, parce que pro-cycliques.
  • On peut être pour l’euro et considérer qu’il est sous-optimal  d’imposer les mêmes règles d’endettement et de fiscalité à des territoires qui n’ont pas les mêmes besoins de développement et de rattrapage.
  • On peut être pro euro  et considérer que la principale urgence pour la zone est de se doter d’un vrai budget européen. Pour investir et opérer des transferts entre régions, plutôt que de laisser les régions du centre vampiriser les compétences de la périphérie. »

Ouvrages d’Emmanuel Todd :

38ème Café : Dessine-moi une Europe.

38ème Café Economique

 

Jeudi 20 mars 2014 à 19h15

 

Moulin du Grand Poulguin à Pont-Aven

 

Quai Théodore Botrel 

 

Dessine-moi une Europe.

 

Après « L’Europe, l’Europe…comment çà marche ?» le 16 janvier 2014, les participants au Café Eco vont exposer leur idée du futur européen.

– On abordera peut-être sa possible expansion à d’autre pays quitte à les couper en morceaux. On s’interrogera sur la poursuite d’une ère de paix et de prospérité cependant entachée d’une guerre dans les Balkans.

Ou encore :

– L’Euro s’étendra t-il à tous les pays membres ou se repliera t-il sur le noyau historique?

–  Le Grand Marché Transatlantique, un dessein qui va bien ?

– La libre circulation des citoyens sera-t-elle vecteur d’égalité sociale et d’équilibre économique?

–  L’Europe, lendemains qui chantent ou sirènes du désespoir ?

 

L’Europe dans 30 ans…çà ne se dessine pas comme un mouton !

36ème Café : L’EUROPE, L’EUROPE… COMMENT CA MARCHE ?

36ème Café Economique

 

                   Jeudi 16 janvier 2014 à 19h15

 

                  Au Moulin du grand Poulguin

                              Quai botrel

                  à Pont-Aven

 

L’EUROPE, L’EUROPE… COMMENT CA MARCHE ?



L’Union Européenne – 1993 – est la continuité renforcée de la CEE (Communauté Economique Européenne) dont les composantes principales furent la CECA (Charbon-Acier), l’EURATOM (Energie atomique), la PAC (Agriculture), le Marché commun……avec 6 Etats fondateurs.

De nos jours, l’UE représente une organisation originale et inédite que nous envient bien des régions du Monde, car construite par la paix, la règle, le compromis… plutôt que par la force et le conflit. Elle est cependant parfois contestée en son propre sein.
Mais comment ça marche ? L’économie est-elle toujours le ressort principal ? Pourquoi le fonctionnement semble-t-il parfois si compliqué ? Les Conseils Européens et le Parlement de Strasbourg sont ils démocratiques ?
La zone Euro (Euroland) est-elle amenée à devenir le fer de lance de l’UE ? Ou peut-elle se déliter ?
La Commission Européenne peut-elle décider… sans l’aval des Etats-membres ?
Quels devenir pour les programmes d’enseignement  Erasmus et Leonardo réunissant les jeunes européens?

 

29ème Café : De Francfort à Athènes, l’euro qui comme Ulysse…

29ème Café Economique

Jeudi 18 AVRIL 2013 à 19h15

Moulin du Grand Poulguin à Pont-Aven

 

De Francfort à Athènes, l’euro qui comme Ulysse…

 

Onze années après la mue du serpent monétaire et de l’écu et  après plus de quatre années de crise sévère, le beau voyage va-t-il se poursuivre ?

Une seule monnaie peut-elle couvrir des espaces économiques ayant des structures et des productivités différentes ?

La monnaie unique porte t-elle en elle la convergence des sociétés européennes ou au contraire domination et marginalisation ?

Chaque crise fait surgir l’annonce de nouvelles régulations financières, prometteuses et toujours insuffisantes, faut-il désespérer ?

L’euro renforce t-il l’Europe face aux autres édifices économiques mondiaux?

Faute d’institutions fédérales européennes autres que la Banque Centrale, la monnaie doit elle être unique ou seulement commune ?

Le débat fait l’histoire, l’aventure sera-t-elle homérique ?

 


	                    
	                

27èmeCafé : « La sardine, monnaie locale à Concarneau… comme un poisson dans l’eau? »

27ème Café Economique

Jeudi 21 février 2013 à 19h15

Moulin du Grand Poulguin à Pont-Aven

 

  « La sardine, monnaie locale à Concarneau… comme un poisson dans l’eau? »

Soirée animée par la « sardynamique »

Une monnaie locale a été officiellement  lancée le 14 Décembre dernier à Concarneau ..La sardine..
Projet porté par un groupe de citoyens …constitué en association “la sardynamique locale “ destinée à s’ouvrir  sur  le bassin de vie de Concarneau .
Une trentaine de Monnaies Locales Complémentaires existent en France actuellement .

Est-ce une mode ?

A quoi répondent-elles ? instabilité, crise, envie d’autres  valeurs, développement des consciences ?
Quels en  sont les enjeux ? dynamisme, échanges, partage, sens, local, qualité ?
Comment fonctionnent-elles ?
Une présentation sera faite des grands axes du projet, des orientations à venir , des membres du réseau et de son développement souhaité …à l’aide de diapos.;
Discussions, échanges, réflexions communes sur le thème .

21ème Café : Croissance , vous avez dit croissance…?

«21ème Café économique » à PONT-AVEN le

Vendredi 22 Juin à 19h15

Sur le « Paul Gauguin » à quai, quai rive droite

« Croissance , vous avez dit croissance…? ».

 

La croissance est bien perçue comme l’augmentation des quantités de produits et services disponibles d’une année à l’autre sans effort supplémentaire, l’effort nécessaire ayant même tendance à diminuer. La croissance est associée à l’investissement innovant, mais aussi à la démographie. La croissance comptabilisée provient aussi des transferts de l’économie familiale et associative vers la sphère marchande, elle n’apporte alors rien de plus aux populations.

Dans le contexte de la crise actuelle, la plupart des acteurs politiques et économiques estiment que sans croissance il n’y aurait pas de sortie possible de cette situation.

Pourquoi serait-ce donc si grave de ne disposer en 2013 que de la même quantité de biens et services qu’en 2012 ?

…Comme c’est bizarre !

18ème Café : Austérité et croissance…ou le remède peut-il tuer le cheval?

« 18ème Café économique »

Austérité et croissance…ou le remède peut-il tuer le cheval?

Date :19 avril 2012 à 19h15

Lieu : Moulin du Grand Poulguin

2, quai Théodore Botrel – 29 930 PONT-AVEN

Intervenants : L’équipe du café éco

Qualités, Profession :

Texte de présentation et réflexion du sujet traité :

Afin de réduire les dettes publiques, la plupart des pays d’Europe mettent en œuvre des politiques d’austérité, les dépenses des états sont réduites, plusieurs pays ont diminué les salaires des fonctionnaires et les retraites, de nombreux investissements sont gelés. Ces mesures d’apurement provoquent en général la baisse de la production et par suite celle des recettes fiscales, au moment même où elles seraient bien venues. C’est le spectre de 1929 à 1932, celui de l’aggravation de la crise et du chômage.

Ces mesures peuvent elles au contraire,  après un mauvais passage restaurer les équilibres ? C’est la thèse du Fonds Monétaire International et de la Banque Centrale Européenne.

Deux thèses s’opposent, le Café Eco tâchera d’apporter quelques lumières par une approche historique des évènements et …le vécu de chacun.

17ème Café : Financement des déficits publics…. mais où est donc passée la planche à billets ?

Financement des déficits publics…. mais où est donc passée la planche à billets ?

 « 17ème Café économique »

Date :jeudi 15 mars 2012 à 19h15

Lieu : Moulin du Grand Poulguin

2, quai Théodore Botrel – 29 930 PONT-AVEN

Intervenants : L’équipe du café éco

Texte de présentation et réflexion du sujet traité :

L’actualité européenne est depuis de nombreux mois captée par les déficits publics, une majorité de pays est maintenant soumise aux pressions des agences de notation, du Fonds Monétaire International et des instances Européennes, la Grèce exacerbe les passions. Endettés auprès des institutions financières internationales, les états cherchent des solutions par des économies budgétaires parfois drastiques.

L’issue de la crise est improbable, les économistes et les responsables politiques sont partagés entre l’option rigoriste de réduction des déficits et l’option qui vise à relancer l’activité économique, parfois les deux s’imbriquent.

La question du financement des déficits des états par la Banque Centrale Européenne à la place du financement par les marchés est aussi posée, s’agirait-il de la redécouverte de la « planche à billets » ?

14ème Café :  » La création monétaire ou… visite du moulin de la galette. »

LE CAFE ECONOMIQUE de PONT AVEN N°14/ jeudi 15 DECEMBRE 2011 – 19h15

           

            Au Café du Centre à PONT-AVEN

                         » La création monétaire ou… visite du moulin de la galette. »

 Nous sommes au cœur d’une crise financière et économique extrêmement grave qui n’en finit pas d’être expliquée. Le sujet est difficile, les opinions divergent sur le rôle de la Banque Centrale Européenne et sur celui des marchés financiers autour de la question de la quantité de monnaie en circulation.

Il est donc au cœur de la crise un sujet méconnu, celui de la création de monnaie.

Nous proposons donc de débattre de la monnaie, de ses différentes formes, de son histoire mais surtout nous souhaitons discuter autour de trois idées :

-Pourquoi crée t-on de la monnaie ?

-Qui crée la monnaie ?

-Par quels mécanismes ?

On découvrira peut-être avec étonnement que de la monnaie est créée à Pont-Aven.

 

Les catégories d’articles

Derniers articles du Forum

    • Le Portugal en panne d'investissement 18 octobre 2019
      La discipline budgétaire, qui avait permis à Antonio Costa de financer des mesures sociales lors de son premier mandat, handicape la croissance du pays
    • Union Européenne : la grande fermeture ? 18 octobre 2019
      Cela fait partie de l’ADN de l’Union Européenne que de défendre l’ouverture, la mondialisation, le (doux) commerce, et d’encourager les échanges (notamment chez les jeunes avec Erasmus).
    • Les 10 limites de la méthode Duflo 18 octobre 2019
      Agnès Labrousse et Arthur Jatteau, deux économistes qui ont étudié les expérimentations aléatoires ou randomisées, expliquent pourquoi ces dernières sont à prendre avec précaution.